Préambule

envie d'air
de temps
d'expérience
et peut-être
d'art
envie
d'une aventure
humaine
réjouissante
et alternative
envie
d'une pensée
réceptive
et partagée

....................................parce
...........................qu'aujourdh'ui
..................l'image-objet ne suffit plus
............1992, naissance d'une lune
.........La Luna, mais où donc?
.......Dans un lieu de déshérence,
.....un territoire prêt à l'éprouvance
...mis en jachère, une périphérie,
..la banlieue d'une ville, lieu banni
.de l'art aussi ; choses entendues,
idées reçues, premières notes,
.décalages et aberrations...
.comment investir ce lieu choisi,
..l'enrichir de modifications indicibles?
....S'installer aux Dervallières pour
.....un long temps, ouvrir l'atelier 21,
........un appartement, un lieu
...........d'expérience et de production
...............artistique constante
....................discrète et sensible
...........................aux proximités

     
(imaginer autre chose)
  la Luna un choix d'attitude une démarche artistique plurielle d'expression la Luna notre utopie concrète pour l'instant et depuis 10 ans une périlleuse tentative d'appliquer l'état actuel de notre réflexion sur l'art contemporain d'explorer le possible investissement de l'artiste sur l'espace public
.....
(s'inventer une autre attitude artistique)
 

travailler à plusieurs, assumer les aspirations plurielles et parfois déviantes, articuler une souplesse intrinsèque, se mettre en distance vis-à-vis de la notion habituelle de l'identification univoque de l'artiste à son oeuvre, mettre en valeur la chaîne de production solidaire nécessaire à la réalisation de tout projet artistique et surtout se réserver une possibilité d'anonymat individuel et de liberté d'agir ailleurs autrement si nécessaire

  (rêver d'un espace à créer)  
  travailler au quotidien, développer une autre économie du temps, opter pour un lent processus de réconciliation, inventer notre manière de faire : déambuler, capter partout des rencontres, des sons, des films, des regards, inventorier la culture des "petites choses" ici et là, poser des actes de présence, mettre en place des instants fragiles, moments surprises, des bricoles éphémères, installer nos espaces à vivre, à nourrir, ménager des temps de rencontre, de parole à investir sans cesse redécouvrir le peu le liant l'indicible possible, finalement être "nomade d'esprit sous la lune", vivre et faire son jardin à ciel ouvert, planter, fabriquer, arroser, cuisiner, semer, enfanter, garder, donner, recevoir apprendre et faire "oeuvre", oeuvre de "peu", plat de résistance, gourmandises, hors saison et bavardages